Skip to main content

See Bell services and products for:

Main navigation

Soutien Web et collaboration

Microsoft Office 365

Configuration d’un appareil multi-fonction ou d’une application pour l’envoi de messages électroniques (relais SMTP)

Cette méthode consistant à relayer les messages permet à Office 365 de gérer pour vous la distribution des messages électroniques, en s’authentifiant à l’aide de votre adresse IP publique ou d’un certificat. Votre appareil ou votre application métier peuvent ainsi envoyer des messages électroniques à partir de n’importe quelle adresse de messagerie de vos domaines vérifiés. L’adresse n’a pas besoin d’être résolue en boîte aux lettres Office 365. Toutefois, si l’adresse de messagerie n’existe pas, les destinataires qui répondent aux messages électroniques recevront une notification d’échec de remise. Si l’appareil ou l’application est utilisé pour envoyer du courrier indésirable ou effectuer des envois en nombre, en violation des conditions d’utilisation d’Office 365, l’adresse de messagerie et/ou IP peuvent être bloquées par Office 365. Si votre appareil ou application métier prend en charge ou requiert une authentification (par exemple, si vos utilisateurs doivent uniquement envoyer des messages à partir de leur propre compte), il est peut-être préférable de choisir la méthode d’envoi de client SMTP.
Si tous les utilisateurs disposent d’une boîte aux lettres Office 365, vous n’avez pas besoin de licences supplémentaires pour utiliser cette option. Si des expéditeurs utilisant l’appareil ou l’application métier n’ont pas de boîte aux lettres Office 365, vous devez vous assurer que chaque utilisateur ne disposant pas d’Office 365 ait une licence Exchange Online Protection afin de couvrir les relais sortants et/ou entrants.
Si vous avez déjà configuré Exchange hybride ou un connecteur Exchange Online Protection entrant sur site, aucune configuration supplémentaire ne devrait être nécessaire pour Office 365.
1. Trouvez l’adresse IP publique que vous utilisez. Les adresses IP dynamiques ne sont pas prises en charge ou autorisées. Vous pouvez partager l’adresse IP avec d’autres appareils et utilisateurs, mais pas avec des personnes extérieures à votre entreprise. Notez cette adresse IP pour pouvoir vous y référer ultérieurement.
2. Connectez-vous au Portail Office 365.
3. Dans le Centre d’administration Exchange, sélectionnez Flux de messages > Connecteurs.
4. S’il n’existe aucun connecteur entrant, créez-en un.
a. Nommez le connecteur.
b. Sélectionnez Local pour le type de connecteur.
c. Sous Domaines, ajoutez un astérisque (*). Cette option permet d’envoyer des messages vers n’importe quel domaine. Toute autre valeur entrée dans ce champ limite les domaines auxquels vous pouvez envoyer des messages.
d. Dans la section d’adresses IP, ajoutez l’adresse IP notée à l’étape 1.
e. Gardez les valeurs par défaut pour les autres champs et sélectionnez Enregistrer.
5. Dans le DNS de votre nom de domaine, nous vous suggérons de modifier votre enregistrement SPF afin d’inclure l’adresse IP de l’étape 1. La chaîne finie devrait ressembler à ceci : v=spf1 ip4:10.1.2.3 include:spf.protection.outlook.com ~all où 10.1.2.3 est votre adresse IP publique. Si vous ignorez cette étape, les messages risquent d’être envoyés vers le dossier de courrier indésirable des destinataires.
6. Dans les paramètres de l’appareil, spécifiez une valeur d’hôte actif égale à la valeur de l’enregistrement MX que vous avez noté à l’étape 3.

Dernière mise à jour: 27 octobre 2014